“Redonner aux citoyens le contrôle de leurs données personnelles” était, d’après le Conseil Européen, l’un des principaux objectifs du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entré en application le 25 mai 2018. Afin d’y parvenir, le règlement impose un certain nombre d’obligations aux organisations qui collectent vos données personnelles, et vous confère également de nouveaux droits en tant que citoyen européen ! Puisqu’un tel texte de loi peut paraître opaque de prime abord, nous vous présentons 4 principaux avantages qu’il vous octroie concernant vos données personnelles :

1 – Mieux informé :

Une meilleure information qui vous permet d’être plus conscient des diverses utilisations de vos données. Votre droit à l’information implique qu’une organisation souhaitant collecter vos données personnelles doit vous fournir des informations facilement accessibles, concises, et claires au sujet de l’utilisation qui en sera faite, des objectifs de cette utilisation, ainsi que des moyens dont vous disposez afin de gérer vos données et d’exercer vos droits. Le jargon juridique doit être évité pour être aussi compréhensible que possible.

2 – Vos choix respectés :

Le respect de votre volonté. Dans certains cas, une organisation doit obtenir votre consentement avant d’utiliser vos données personnelles. Le consentement se définit comme une “manifestation de volonté, libre, spécifique, éclairée et univoque par laquelle la personne concernée accepte, par une déclaration ou par un acte positif clair, que des données à caractère personnel la concernant fassent l’objet d’un traitement”. Vous accord doit donc être donné librement et clairement, il ne peut plus être tacite (fin des cases pré-cochées). L’organisation doit être en mesure de démontrer qu’elle a collecté votre consentement de manière valide. Elle doit aussi vous informer de votre liberté de choix, et que vous pourrez modifier votre décision à tout moment.

3 – Un meilleur contrôle :

Un ensemble de droits vous permettant de contrôler vos données personnelles. Droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit à la portabilité, droit d’opposition à l’utilisation commerciale de vos données personnelles… Vous disposez désormais d’un ensemble de droits vous permettant d’accéder à vos données et de les gérer comme bon vous semble.

4 – Des échanges pratiques et simplifiés :

À terme, un système simple d’échanges de données. Recevoir facilement de la part d’une entreprise vos données personnelles dans un fichier que vous pourrez transmettre à un autre service auquel vous souhaitez souscrire, gagner du temps en échangeant vos données facilement entre différentes organisations… De tels systèmes sont déjà expérimentés et se démocratiseront certainement d’ici quelques années !

Si le RGPD attribue davantage d’importance à vos décisions en ce qui concerne les permissions de collecte et de traitement de vos données personnelles par les entreprises, il vous dote également d’un panel de droits passifs et actifs vous permettant de gérer à votre guise vos données personnelles et le respecte de votre vie privée. L’application gratuite Fair&Smart vous permet d’exercer ces droits en toute simplicité.